Référence Biberist

Meilleure qualité des soins et réduction des coûts pour la commune de Biberist grâce à la solution connectée de bonacasa

Comme le montre l’exemple de la coopérative « Läbesgarte » à Biberist, les prestations communales d’aide et de soins à domicile (ASD) peuvent être très facilement intégrées à l’offre de bonacasa.

Dans le canton de Soleure, chaque commune doit proposer un service de base d’aide et de soins à domicile. Afin de répondre à cette obligation, pour ainsi dire toutes les communes ont conclu un contrat avec un prestataire qui dispose d’une autorisation cantonale. Jusqu’à 2003, les services d’ASD de Biberist étaient assurés par une organisation publique de taille moyenne intégrée à l’administration communale. Début 2004, cette organisation a été privatisée. D’une part pour des raisons financières, et d’autre part car, jusqu’au 1er janvier 2008, l’AVS n’accordait de subventions qu’à des organisations privées. Par ailleurs, la commune de Biberist voulait profiter du passage au nouveau type d’organisation pour optimiser la politique de la vieillesse et de l’offre de services.

Depuis 2004, c’est la coopérative Läbesgarte Biberist qui fournit ainsi les prestations d’aide et de soins à domicile. Dans un premier temps, le contrat a été limité à cinq ans. Sur la base de l’expérience positive, le conseil municipal a décidé, le 3 novembre 2008, de le prolonger de deux ans. La phase de prolongation a été mise à profit pour contrôler les structures (commune/commission de soins, coopérative/commission d’exploitation) ainsi que le financement, de manière à mieux les adapter aux besoins. Le résultat en chiffres : le déficit annuel de la commune de Biberist pour les services d’aide et de soins à domicile a pu être réduit de 467  057,00 CHF en 2003 à 164 000,00 CHF en 2012. La consolidation des services d’ASD avec l’établissement médico-social de Läbesgarte a encore d’autres atouts puisque c’est désormais une seule organisation qui fournit l’ensemble des prestations, tout au bénéfice des assurés et de leurs proches. Les conflits d’intérêts entre l’établissement et les services d’ASD n’ont plus lieu d’être. Les offres de services modernes (un mélange de prestations de soins en établissement et à domicile) peuvent être plus facilement implémentées et ont d’ailleurs été mises en place à Biberist dans les lotissements « bonacasa uno » et « Bonacasa due ». L’application des normes de qualité exigées est plus simple au sein d’une organisation de taille suffisante et on a bénéficié de synergies additionnelles au niveau de l’administration. Enfin, la commune de Biberist a pu définir plus facilement une politique de la vieillesse cohérente.

Les responsables de la commune de Biberist et de la coopérative de Läbesgarte ont montré avec ce projet novateur que le regroupement organisationnel des services d’aide et de soins à domicile d’une part, et des établissements médico-social d’autre part, était possible et permettait de réaliser des économies sans pour autant négliger la responsabilité sociale.

www.laebesgarte.ch